DESTORBELLE (DÉPRÉCIÉE)

CONTEXTE GÉOLOGIQUE RÉGIONAL

La région est située à l’intérieur de la sous-province de l’Abitibi. Les roches sont principalement d’âge archéen et peu métamorphosées. Elles ont été divisées en trois groupes d’origine volcanique et deux groupes d’origine sédimentaire.
voir carte

Les roches volcaniques du groupe de Kinojévis sont principalement des tholéites ferrifères et magnésiens, de komatiites et d’horizons rhyolitiques. Quant à celles du Blake River, elles sont caractérisées à la base par des andésites intercalées de pyroclastites surmontées de roches beaucoup plus felsiques d’affinité transitionnelle à calco-alcaline. Ces roches sont l’hôte de nombreux gisements de sulfures massifs dans la région de Rouyn-Noranda. La formation d’Hébécourt est quant à elle formée de tholéites ferrifères et magnésiennes s’étendant de la frontière ontarienne jusqu’au secteur des mines Bousquet et Laronde.
<lire la suite>
Les roches sédimentaires du Kewagama, plus jeunes que les volcaniques, sont composées de turbidites déposées dans des bassins voisinant les édifices volcaniques. Quant aux roches du Témiscaming, elles sont les plus jeunes et sont composées de sédiments grossiers, polygéniques déposés dans des environnements alluvionnaire et fluviatile.

Plusieurs intrusions recoupent ces roches. Au voisinage des failles, on retrouve une multitude de dykes de composition variée (syénite, tonalite, albitite, lamprophyre). Une de ces intrusions, constitué d’un ensemble ultrapotassique de syénite et de pyroxénite, est située au sud de la propriété (syénite de Cléricy).

Les différentes unités volcano-sédimentaires sont séparées par de longues zones de déformation, telles que les failles Porcupine-Destor, Aiguebelle, La Pause, Parfouru, Manneville Sud et Manneville Nord. Ces grandes structures parcourent la région et sont orientées E-O à ESE. Dans le secteur de la propriété, la zone de failles correspond à une zone de collision triangulaire avec plusieurs chevauchements ayant une attitude et une vergence différentes. De nombreux gisements aurifères sont associés à cette structure, particulièrement à l’ouest de la région et du coté ontarien.

Quant à la Faille Cadillac-Larder Lake, elle est située plus au sud. Il s’agit d’une structure aurifère mondialement reconnue qui a donné naissance à plusieurs des plus gros gisements aurifères canadiens.

Outre les minéralisations en sulfures volcaniques volcanogènes retrouvées plus au sud de la propriété, on retrouve dans la région immédiate de la propriété des minéralisations aurifères associées soit à des zones de cisaillement, soit à des zones de fractures (Mine Yvan-Vézina). Dans un rapport géologique publié par le Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune du Québec (RG 96-13), Goutier identifie une zone à fort potentiel aurifère entre les zones d’imbrication entre les failles d’Aiguebelle et de La Pause. Cette zone est représentée sur la carte ci-dessous. La propriété est située au cœur de cette zone favorable.
voir carte

GÉOLOGIE DE LA PROPRIÉTÉ

La propriété est située à la limite des zones volcaniques Nord et Sud de la sous-province de l’Abitibi de la Province du Lac Supérieur. Selon Goutier (RG 96-13), les roches de plusieurs groupes sont présentes sur la propriété. De plus, elle se retrouve aussi à la jonction de plusieurs failles faisant partie de l’extension de la zone de failles Destor-Porcupine. Dans certains cas, on peut aussi observer la superposition de ces structures.
voir carte

<lire la suite>
Malgré le peu d’affleurements dans la partie sud de la propriété, Goutier a déterminé que le cœur de la propriété est occupé par la zone d’imbrication du Kinojevis-Malartic entre les failles d’Aiguebelle et La Pause, qui s’apparente à un front tectonique associé à des chevauchements E-O, à vergence nord. Il s’agit d’une zone très complexe, tant au niveau du nombre de failles que de copeaux tectoniques. On retrouve une imbrication de panneaux de séquence basalte-rhyolite-komatiite et de turbidites, d’une multitude de dykes syn-tectoniques et des volcaniques du Malartic.

L’Indice Destorbelle est localisé à l’intérieur d’une séquence de roches volcaniques ultramafiques, à pendage abrupt, faiblement à modérément cisaillée et déformée. La zone minéralisée est spatialement associée à des coulées ultramafiques bréchiques et altérées ainsi qu’à une brèche tectonique graphitique. Les horizons bréchiques ont une orientation E-O à ONO-ESE avec un pendage fort vers le S-SO.

TRAVAUX EFFECTUÉS

Des travaux de géophysique (polarisation provoquée), de géochimie (humus), d’étude structurale par image satellitaire et une compilation (Gocad) furent effectués. Exploration Typhon Inc. a par la suite effectué des campagnes de forage dans le secteur de l’Indice Destorbelle à environ 3,5 kilomètres au NO du Gîte Fayolle.

De plus, le contexte structural montre une grande similitude avec le Gîte Fayolle, cet indice étant situé dans le couloir de déformation Porcupine-Destor.

Personne Qualifiée – Les renseignements de nature scientifique ou technique ont été rédigés sous la supervision de Daniel Gaudreault, Ing. Géo. (OIQ) et personne qualifiée en vertu de la Norme Canadienne 43-101.

Cette page a été mise à jour: 04/06/2014

Détails du projet

Type

Propriété aurifère

Détenteur(s)

50 % Exploration Typhon inc.

50 % Axe exploration inc.

Emplacement

La propriété est située à environ 35 km au nord-est de la ville de Rouyn-Noranda en Abitibi.

Titres

24 titres miniers contigus, situés à la jonction des cantons de Destor, Aiguebelle et Cléricy


Autres faits

  • La propriété est facilement accessible par route à partir du village de St-Norbert-de-Mont-Brun.
  • La propriété est grevée d’une redevance de 2% (NSR).